.

.

lundi 3 juillet 2017

La rue parisienne (9)

Premier juillet !
Cela fait donc exactement un mois que le même bout de trottoir a été photographié chaque jour ou presque. Nous pouvons donc tirer un bilan exhaustif et incontestable du travail effectué par les services municipaux chargés du nettoiement.

Et d'abord, en photos, le résumé des chapitres précédents:

Du 1° au 5 juin:

Du 6 au 11 juin:

Du 12 au 17 juin:

Du 18 au 24 juin:

Semaine du 25 au 30 juin:







Pour ce qui est des encombrants, les dépôts sont quasi-quotidiens alors que deux enlèvements ont eu lieu en trente jours.
Pour ce qui est de l'affichage sauvage, un nettoyage a eu lieu en un mois (après les élections), alors que chaque jour, de nouvelles affiches sont collées.
Pour ce qui est des tags, aucune action n'a été entreprise en trente jours.
Et je ne parle pas de ce que la ville appelle la "végétalisation des pieds d'arbres"; en français, ça s'appelle une décharge à ciel ouvert. Qu'on m'explique en quoi cet agrégat d'immondices est préférable aux grilles d'arbres !
Conséquence de ce qui précède et que je n'ai pas pu photographier: les rats sont revenus en nombre, ce qui, n'en doutons pas, doit être excellent pour la santé des parisiens...

Ah, j'allais oublier: au cours de ce mois, la mairie a organisé une réunion pour parler de la propreté. Ne riez pas, c'est vrai !


6 commentaires:

Anne a dit…

Ma Doue ! Comme aurait dit ma grand-mère bretonne...Même si Dieu n'a pas grand pouvoir en la matière !
Peut-être un esprit malin déposera un buste d'Améchanie en ce lieu...

JPD a dit…

Merci ! Grâce à vous, je viens d'apprendre que dans le panthéon des divinités grecques allégoriques, Améchanie était l'esprit de l'impuissance. Ça correspond tout à fait à nos services municipaux !

le grand barde de PBA a dit…

Chez les grecs antiques il devait y avoir de sacrés loosers pour prier la divinité de l'impuissance
moi j'ai un faible pour Volupté et son papa

JPD a dit…

Ah oui ? J'aurais plutôt pensé à Dionysos...

Anonyme a dit…

qui doit on blâmer, les services de la voirie ou les parisiens qui prennent leur trottoir pour une décharge

JPD a dit…

Ah mais je veux bien blâmer qui vous voulez, ça ne me pose pas de problème ! Mais ça ne résout rien.

C'est pourquoi je préfère m'adresser à ceux qui nous ont promis qu'ils étaient les meilleurs pour résoudre nos problèmes... et que nous payons pour ça !