.

.

vendredi 7 juillet 2017

Hôtel de Crillon

Ancien navire amiral du groupe Taittinger, l'hôtel de Crillon est désormais la propriété d'un membre de la famille royale saoudienne. Sa gestion a été confiée à une société de Hong-Kong, le groupe Rosewood hotels.


Quatre ans de fermeture ont été nécessaires pour mener à bien de très importants travaux; la réouverture vient d'avoir lieu. Paris-Bise-Art y était grâce à son envoyé spécial Claude P.








Note à notre envoyé spécial: les notes de frais ne sont pas remboursées !



Courette bien sympathique pour boire une coupette !


Place de la concorde, Paris VIII°.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Franchement impersonnel. J'ai fait un tour au Ritz nouvellement refait il n'y a pas longtemps non plus et la cour me semble être assez similaire à celle du néo-Crillon. Tous ces anciens établissements refaits sont brillants et luxueux mais n'ont plus d'âme. Autre exemple : l'ex George V devenu le Four Seasons. Entre grand hôtel parisien traditionnel et palace international il y a un abîme de banalité. Pour ma part, si je devais descendre à Paris je choisirais un petit hôtel ayant conservé du charme et du cachet. J'allais citer le Saint James dans le XVIe – ce qui s'approche le plus d'un château –, mais je vois sur son site qu'il a aussi été peinturluré dans le style déco au goût du jour. Disons qu'il a tout de même de beaux restes. Mais le bon goût français se perd…

JPD a dit…

Je suis totalement d'accord avec vous. Le Crillon a été refait au standard "international", c'est à dire qu'on pourrait trouver le même décor à New-York, Tokyo ou Londres.
Seul, son emplacement vaut le coup, à condition bien sûr de ne pas retrouver un manège forain sur la place...

Préférez-lui le Raphaël, lui est resté authentique:
http://www.leshotelsbaverez.com/fr/raphael/
et la terrasse est paradisiaque !

Anonyme a dit…

C'est vrai, le Raphaël est très beau, mais doit pâtir de son nouveau voisin mastodonte, le Peninsula, autre fleuron du standard international dans lequel je ne mettrai même pas les pieds tant il ressemble à une aérogare de luxe… Je ne connais que la terrasse du Terrass, mais il faut que je teste celle du Raphaël…

le grand barde de PBA a dit…

heureusement que les habitués de ce blog sont là pour nous conseiller des hôtels
pas question pour moi d'aller au Négresco ,au Boscolo , au Byblos ou au château de la Messardière , grâce au lectorat le plus chic du web j'ai réservé deux semaines au Formule 1 de Coudekerque Branche

marc a dit…

J'étais hier au Crillon et au Ritz. Pour le Crillon deux choses: la restauration n'a pas touché les 3 salons historiques du 1er étage (ils ont même vu leur parquet refait), en revanche je suis aussi très déçu par le rez de chaussée: si la salle Gabriel (resto les ambassadeurs) est toujours aussi belle, le jardin d'hiver conçu par Cesar et sonia rykel (avec fontaine, bar, éléphant) a été totalement aseptisé et les pièces du fond (dont un salon en citronnier) transformées en immense SPA.
Pour le Ritz je serai moins sévère, le grand jardin avec les tilleuls, les jardins d'hiver type Eiffel, les salons louis XV et l'immense galerie des "tentations" ont été magnifiquement restaurées. Un reportage PBA s'impose. Le site du Ritz montre tout ce qui est à voir (il y a même un plan téléchargeable). le bar hemingway est toujours là (tout au fond coté rue Cambon)pour déguster un bloody mary.
Pour le Peninsula, je conseille d'y mettre les pieds et de le visiter du rdc au toît (avec son avion échelle 1): c'est superbe. pour ce qui est du Raphael et du Terrass hôtel, il n'y a effectivement que les terrasses d'intéressantes

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...