.

.

vendredi 20 avril 2018

Et puis... un puits

Un porche ouvert rue de Seine, ça ne se refuse pas !
Vite, le temps d'attacher mon fougueux destrier et nous voici dans l'entrée de cet immeuble bourgeois, 


donnant sur une première cour...


et sur une seconde:


C'est dans la première cour que, faute de pierre à bois, nous découvrons ce vieux puits encore en eau, dans lequel une pompe à bras vient puiser:



12 rue de Seine, Paris VI°.

mercredi 18 avril 2018

Un lotissement exemplaire

Après la chute du second empire, la troisième République continua de bâtir. C'est ainsi qu'en 1880, la compagnie d'assurances La Confiance entreprit le lotissement des terrains reliant la rue du faubourg-poissonnière à la rue de Dunkerque, où se trouvait déjà un hôtel particulier.
Six immeubles de rapport sortirent de terre sur les anciens jardins, mais l'hôtel particulier fut préservé au milieu de ce nouvel ensemble.
Nous nous rendons au numéro 175 rue du faubourg poissonnière où l'entrée cochère est ouverte en semaine.


Ce plan de 1880 vous aidera à vous repérer. Au passage, observez le plan des appartements...


Repère 1 - Nous entrons !



Repère 2 - La première cour où nous reviendrons:


Repère 3 - Nous retrouvons ici les anciens jardins de l'hôtel particulier, ou ce qu'il en reste...




Repère 4 - Même s'il a été fortement remanié, on devine encore que cet hôtel devait avoir fière allure.
C'est aujourd'hui un studio de musique qui occupe les lieux.




Repère 5 - L'arrière de l'hôtel a été défiguré. Nous nous trouvons dans l'ancienne cour des communs; le sol a été artificiellement rehaussé afin d'aménager des garages en dessous.



En revenant sur nos pas, nous rencontrons l'entrée de l'hôtel qui a conservé sa superbe grille:





Retour dans la première cour (repère 2) où ces inscriptions encore bien visibles nous rappellent un temps où l'on savait vivre ...


Sur l'invitation d'un résident, nous pouvons entrer...
Avouez que ça a de l'allure ! 


Repère 6 - Cet escalier est superbe. On a eu l'intelligence et le bon goût de ne pas défigurer la cage d'escalier; l'ascenseur a été discrètement intégré au bâti.



Une verrière éclaire la cage d'escalier:


Vous ai-je dit que j'aimais les escaliers ?



175 rue du faubourg-poissonnière, Paris IX°.

Tête d’œuf !

Lorsqu'on regarde la cathédrale Notre-Dame, les trois portails paraissent semblables et pourtant, si l'on s'approche...


Prenons par exemple le portail nord, dit Portail de la Vierge Marie, à gauche sur la photo. Il représente différents épisodes de la vie de Marie. Le trumeau représente la Vierge Marie avec le Christ dans ses bras.


Est-ce tout ? Approchez-vous encore...


Ne trouvez-vous pas choquant que ce pigeon ait élu domicile sur la tête de la Vierge ? Et où va-t-il faire ses besoins ? Que fait la police ?


Merci à Matthieu et à son œil de lynx !

Notre-Dame-de-Paris, Parvis Jean-Paul II, Paris IV°.

mardi 17 avril 2018

Jeu de printemps - Avril 2018 (4) - La réponse

Un grand bravo à Marc qui a trouvé la réponse; nous étions en haut de l'escalier Lefuel, au Palais du Louvre.


Merci à tous les participants !

lundi 16 avril 2018

Jeu de printemps - Avril 2018 (4)

Où suis-je ?


Bonne chance à tous !

Eglise Saint-Germain-des-prés - Restauration du transept

Les travaux de restauration progressent dans l'église Saint-Germain-des-prés. Nous avions déjà vu en septembre dernier le chœur paré de ses nouvelles couleurs (Clic !), un récent passage nous montre l'avancée des travaux dans le transept:


La nef est entièrement occupée par des échafaudages sur lesquels les restaurateurs travaillent; des bâches en plastique complètent la protection. Nous devons passer par ce petit tunnel blanc pour accéder à la partie rénovée. 


Et là, on admire !









Prise de l'abside, cette vue nous montre ce que sera l'ensemble; on est impatient !


3 place Saint-Germain-des-prés, Paris VI°.

Réverbère avenue de l'Opéra

Quand vous arrivez avenue de l'Opéra par la rue de l’Échelle, vous voyez ceci:


Il va éclairer beaucoup moins bien, forcément !


Carrefour rue de l'échelle - avenue de l'Opéra, Paris I°.

vendredi 13 avril 2018

Rue Saint-Claude

C'est Claude P, notre envoyé spécial, qui nous emmène rue Saint-Claude, petite rue méconnue du III° arrondissement.


Au numéro un, au coin du boulevard Beaumarchais, ce porche fermé masque l'hôtel où habita le comte Alexandre de Cagliostro (vous savez, Balsamo !).




Imprévue, une scène hitchcockienne...





Le bijou de la rue Saint-Claude se trouve au numéro 8: Alain, maître barbier:



Ce salon de coiffure est un véritable petit musée:






Et la cerise sur le McDo: le rasoir personnel (et estampillé) de Johnny Hallyday !


Merci à Claude P pour cette balade !

Rue Saint-Claude, Paris III°.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...